Accueil | Les événements | Méliscènes

Le 10/03/2020 - Méliscènes

Lieu : Espace Emeraude

On était une fois

Spectacle annulé

Marionnettes automatisées
Dès 8 ans - 1h - jauge 80

 

Emmanuel Audibert n’a pas son pareil pour faire vibrer notre corde sensible avec ses personnages animés par des moteurs. Dans On était une fois, il rend un hommage tendre et drôle au public.

Issu du cirque, Emmanuel Audibert s’applique depuis cinq ans à donner vie à des marionnettes. Sa méthode ? Les manipuler par ordinateur à l’aide de moteurs électriques. Adepte de la bidouille high-tech, il récupère des bouts de bois ou de carton, les assemble en pantins et les relie par des fils à des moteurs. Où qu’elles se produisent, ses inventions font sensation. Ce contraste entre récup’ et robotique ouvre un champ poétique et sensible illimité.

Pour On était une fois (abrégé O.E.U.F.), l’ingénieux bricoleur fait un spectacle sur le spectacle et recrée un public à partir de peluches. La vingtaine de peluches assises sur une partie du gradin fait face aux spectateurs “réels”. Entre ces deux publics face-à-face, un spectacle de On est attendu et aura lieu... peut-être. Dans ce jeu de miroir prêtant à la réflexion et à l'autodérision, ces peluches attentives à ce qu’il se passe – ou ne se passe pas – ont des choses à dire ! De l’attente dans le gradin jusqu’au spectacle, elles se lâchent et expriment tout haut ce qu’un public pense habituellement tout bas, à base d’envolées philosophiques ou de bonnes blagues. Et nous, on rit beaucoup (de nous) !

Réflexion décalée sur les arts de la scène et sur notre époque interconnectée qui raffole du "moi je trouve que", On était une fois est un hommage tendre et drôle au théâtre et à monsieur et madame Tout-le-monde... quand ils deviennent spectateurs.

Mardi 10 mars 19h

Tarif : 6€

Billetterie en mairie à partir du lundi 17 février 

 

Écriture, mise en scène, musique : Emmanuel Audibert
Accompagnement artistique : Mathilde Henry
Collaboration à la dramaturgie : Jennifer Lauro-Mariani
Arrangements musicaux : Gilles Stroch
Regards extérieurs : Jean-Louis Heckel, Sylviane Manuel, Joëlle Nogues

Production : 36 du mois // Coproductions, soutiens : Théâtre Jean Arp, Clamart - Théâtre Gérard Philipe, Champigny-sur-Marne - Conseil départemental du Val-de-Marne - DRAC Île-de-France (Aide à la création) // Soutiens : La Nef, manufacture d’utopies, Pantin - Anis Gras, le lieu de l’autre, Arcueil - Institut International de la Marionnette, Charleville-Mézières - Espace Périphérique, Mairie de Paris, Parc de la Villette – Odradek, Compagnie Pupella-Noguès, Quint-Fonsegrive

Photos : Giorgio Pupella

Galerie Photos

Téléchargements

retour haut de page